Ella Bellec : acte 2 avec le retour vers le futur
Actualités

Ella Bellec : acte 2 avec le retour vers le futur

Voici l’épisode 2 de la vie joyeuse et mouvementée d’Ella Bellec. Rappelez-vous qu’un premier rendez-vous galant après une très longue pause ne s’oublie jamais. Par exemple, Lili Karantez n’oubliera jamais son Fred qui l’avait embrassé fougueusement sur un parking à Quiberon un jour de printemps. De son côté, Ella Bellec n’oubliera pas Thibault, svelte et musclé. Il lui est arrivé à peu près la même chose que sa grande copine. A part que c’était en janvier un soir de confinement et qu’il faisait froid sur un parking quelque dans le Morbihan.

Quand Ella Bellec décide de reprendre sa vie amoureuse en main

Ella Bellec se remettrait doucement de sa dernière relation qui avait duré quatorze ans. Heureuse de ce renouveau, elle décida de prendre sa vie amoureuse et sexuelle en main. Avec le grand espoir de rencontrer un nouvel amoureux, elle tenta l’aventure sur les applis de rencontre. Très vite, elle sympathisa avec Thibault.

Rapidement, elle décrocha ce premier rendez-vous galant très attendu. Ce quinquagénaire était très sympathique, courtois, sportif avec des muscles saillants et des abdominaux. En résumé, il cochait de nombreuses cases pour être le gendre idéal. Le premier rendez-vous se passe sur un parking en plein mois de janvier près d’un stade de football. Ce soir là, le parking était éclairé car il y avait une séance d’entraînement. Là, il commence à parler football avec Ella, qui sincèrement n’y connait rien. Le sujet ne la passionne guère. De temps à autre, il la regarde quand même, et en profite pour lui caresser le haut de la cuisse. Sans oublier de l’embrasser.

Sa première rencontre avec Thibault, un homme svelte et musclé

Ella avait oublié cette sensation du toucher, et elle était un peu mal à l’aise de se retrouver dans une voiture avec un inconnu. Heureusement, Juan, son adorable boxer, tenait la chandelle. Il avait pris place dans la coffre et patientait sagement.

De premier abord, Ella trouve sympathique ce quinquagénaire. Il lui avoue qu’il recherche une compagne à mi-temps. Elle hoche la tête car elle est bien occupée elle aussi par ses loisirs divers et variés : le papotage avec les copines, l’aquagym, la salsa, les balades et autres bons moments.

Une première rencontre en deux actes

Puis, le couvre-feu à 18h sonna la fin de l’acte 1. Trois jours après, arriva l’invitation tant attendue pour aller découvrir le home sweet home de Thibault. L’acte 2 se déroula un dimanche. Toujours en janvier. Par conséquent, Ella sortit de son dressing sa petite robe noire super sexy, et ses escarpins vernis. Son chien se glissa dans le coffre comme toujours.

Sur la route, elle était un peu angoissée à l’idée de se retrouver seule face à cet homme bien foutu et qui avait de la conversation. Il devait aussi certainement avoir une certaine expérience sexuelle. Une fois le tour du propriétaire terminé, l’invitation de découvrir la chambre nuptiale fut déclarée. A vrai dire, elle paniqua quelques secondes à l’idée de se déshabiller et de se retrouver nue.

Heureusement que cet homme était prévenant et délicat. Il savait parfaitement alterner des moments d’une extrême douceur et des moments un peu plus toniques. Pour une remise en forme après une longue période sans sexe, ce bel Apollon fut le partenaire idéal.

Oups, Thibault avait changé d’avis sur un point

Mais, pourquoi donc il n’y a pas eu de suite à ce premier rendez-vous ? Il est vrai que cette rencontre aurait été un vrai miracle si Ella avait rencontrer l’homme idéal dès ce premier date ?

La réponse est toute simple : une incompatibilité d’agendas. Le temps consacré de Thibault est vite passé de 50 % à 10 %. Dès le lendemain ! Peut-être qu’il avait oublié de dire à Ella qu’il préparait le traditionnel marathon en Alaska ou qu’il était trop occupé à chasser en Antarctique. En effet, même sur la banquise, tout bon chasseur doit être opportuniste. Enfin, pour le beau dimanche de fiançailles, il faudra patienter.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.