sexe à bord d'un bateau
Rencontres

Faire l’amour sur un voilier : une expérience extrême

Un homme et une femme sont seuls à bord d’un bateau au large des côtes morbihannaises. Que peuvent-ils faire à part faire le remake de la scène culte de Titanic avec Léonardo di Caprio et Kate Winslet « Je vole Jack » ? Soyez rassurés : Lili Karantez a une petite idée. Elle vous raconte une expérience sexuelle unique et extrême à bord d’un voilier.

L’eau et l’air : alchimie d’une excitation sexuelle

Il existe parfois des lieux magiques et insoupçonnés pour faire l’amour dans des conditions très extrêmes et excitantes. Alors que ce n’était pas vraiment un fantasme, j’ai découvert le petit plaisir de s’envoyer en l’air à bord d’un voilier. Aux quatre éléments d’Empédocle, l’eau et l’air s’associent parfaitement pour provoquer une certaine extase sexuelle.

Par hasard, j’ai eu la chance au cours de ces six dernières années de rencontrer deux marins. Un est parti aux Antilles et le second doit encore voguer quelque part en Bretagne. A chaque fois, ces deux hommes m’ont laissé à quai à la fin de l’été. Ces amourettes estivales ont parfois un goût amer, mais c’est la vie.

Juste une adepte occasionnelle du kayak de mer

A l’approche des beaux jours, je me souviens parfaitement de ces moments comme s’ils dataient d’hier. Je pratique très occasionnellement le kayak de mer et j’ai le mal de mer à bord des gros bateaux. Bien souvent, je me dit qu’un stage d’initiation au surf me ferait le plus grand bien depuis mes séjours dans le pays basque. Trouillarde comme je suis, j’ai donc mis les pieds sur un voilier pour la première fois au cours de ma crise post-adolescence.

Autant le premier Apollon ne m’a jamais invité à bord de son yacht, autant le deuxième m’a fait chavirer de plaisirs à bord de son voilier bien briqué. Ce périple amoureux avait commencé une nuit de tempête dans un port en juillet. Par conséquent, cette première nuit bercée par le clapotis des vagues m’a toujours laissé un goût iodé dans mes souvenirs.

Le caractère improvisé et l’étrangeté du lieu ont contribué à rendre un peu plus magique ces souvenirs que les endroits habituels et classiques. Par esprit d’aventure et poussée par ces partenaires, j’ai donc osé faire l’amour sous les étoiles, bercée par le ressac de la mer. Peut-être parce que j’aime la mer et que je suis une bretonne 100% pur beurre salé.

Embarquement immédiat pour la position du bateau ivre

Au final, c’est toujours tentant de titiller l’aventure extrême. Premièrement, je me suis retrouvée en levrette sur une banquette avec le bruit des vagues dans un lieu étroit. Ce fut un moment très exaltant. Deuxièmement, j’ai tenté quelques positions acrobatiques sur une couchette avec en toile de fond des lumières extérieures en guise d’ambiance tamisée. Ce fut aussi un moment très romantique.

Imaginez donc un embarquement immédiat en mettant le cap sur la position du bateau ivre. Pour oser faire l’amour en mer, il faut bien s’adapter au contexte du lieu confiné. Par conséquent, cette position entre le confort et le mouvement est une étreinte pleine de force. Votre partenaire, en véritable chef de bord, contrôlera les mouvements et gérera le rythme de la pénétration. Pour sortir des sentiers battus, cette position enivrante assure donc une étreinte charnelle riche en sensations. Elle laisse en effet une grande place à la stimulation, aussi bien visuelle que sexuelle. 

Votre partenaire aura une vue imprenable sur votre sexe en tenant vos jambes en l’air de préférence. Ainsi, une femme peut profiter tranquillement du coït, très profond et observer son partenaire en le suivant d’un regard coquin. C’est trop érotique. Vogue le plaisir et l’extase.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *