Love Coaching par Lili Karantez

La perspective d’un été chaud et torride

Après une longue période confinée ce printemps à faire le point sur notre happy life, c’est l’heure de notre premier été post première période Covid-19. En ce 02 juillet 2020, la date est symbolique à l’aube des grandes vacances et il faut se poser bien évidemment la question suivante : « Allons-nous vivre un été super chaud et torride ? »

Kamasutra : tout commence par un sensuel Missionnaire

Jamais, Lili Karantez ne cessera de penser au Kamasutra, ce petit recueil de textes indien ancien, qui prodigue de bons conseils sur son épanouissement sexuel. Au préalable, Lili Karantez a évoqué quelques positions audacieuses. Elles permettent toutes de découvrir ou d’apprécier un plaisir charnel et érotique, ou alors de se remémorer quelques bons souvenirs amusants. …

69 : une escapade torride dans le Rhône

69 : une escapade torride dans le Rhône

Il existe heureusement dans le kamasutra une position que je qualifie bien volontiers d’audacieuse : il s’agit du 69. Evidemment, cette position n’a rien avoir avec le département du Rhône et la ville de Lyon. Malgré le désir de Lili Karantez de vous faire voyager. Le 69 reste une belle invitation pour une escapade érotique extrêmement confortable. Vous m’accorderez bien cette tentation.

A l'approche de la fin du confinement : sommes-nous toutes et tous chauds bouillants ?

Fin du confinement : sommes-nous toutes et tous chauds bouillants ?

La nouvelle est tombée hier et je l’ai apprise en lisant mon hebdomadaire préféré « Paris-Match ». Près d’un Français sur deux n’a pas fait l’amour pendant le confinement. Cette observation est le résultat d’un sondage réalisé par l’Ifop pour Charles.co qui s’intéressait à la sexualité des Français pendant le confinement.

« Alors, t’as joui ? »…en route vers la quête du Graal

Affirmatif et pas besoin d’en rajouter ! Entre nous, je vais t’expliquer un petit truc… As-tu bien observé la façon que j’ai eu de hocher ma tête de droite à gauche, de gauche à droite, de haut en bas, et de bas en haut à me donner un torticolis qui va me brûler les cervicales …